Retour à la Terre - Permaculture & Agroécologie

Comment faire un potager en permaculture sur son balcon ? 1/2

Depuis que nous avons emménagé dans notre appartement début septembre, j’ai toujours eu envie d’en faire un endroit vivant. Au 9ème étage d’un bloc de béton qu’on appelle immeuble, la nature n’est pas très présente à part notre belle vue vers le parc forêt d’en face. Du coup, je me suis dit que j’allais en faire un espace de vie au sens propre du terme.

Notre balcon fait 1,5 m de large et plusieurs mètres de long, il y a également une rambarde avec un petit rebord où plein de choses peuvent pousser. Etant en plein dans la permaculture en ce moment, utiliser l’espace au mieux était mon obsession tant au sol que verticalement.

La récupération et le recyclage sont également des points clefs que j’ai mis en oeuvre autant que possible.

Première étape : les jardinières à base de cagettes de fruits et légumes.

Jardinière dans cagette de légumes

  • Après avoir choisi la bonne taille de cagette, j’ai découpé du géotextile acheté dans une jardinerie que j’ai plié de façon à recouvrir l’intérieur puis j’ai fait quelques trous pour permettre à l’eau de s’évacuer.
  • Ensuite, j’ai recouvert le fond de 1 à 2 cm de pierres/cailloux ou billes d’argiles pour faciliter le drainage.
  • Enfin, j’ai rempli les cagettes de terreau, n’ayant malheureusement pas de vraie terre sous la main.

Et voilà, le tour est joué, voici une jardinière pour pas grand chose !

J’y ai planté des plantes aromatiques (basilic, menthe, coriandre, persil), des radis, des salades, de la roquette (qui a très bien marché), des oignons frais et même un plant de tomate et d’aubergine.

Deuxième étape : de grosses jardinières pour les plus gros légumes

Bac jardinière bois permacultureJ’ai trouvé de beaux bacs en bois à 25€ dans une jardinerie car encore une fois je n’avais pas les outils sous la main pour les fabriquer mais ce serait assez simple je pense.

  • Ensuite, comme pour les petites jardinières, j’ai découpé le géotextile à la bonne taille, fait quelques trous, ajouté les billes d’argiles pour le drainage et le terreau.
  • Je conseille au moins 25 cm de hauteur pour de gros légumes comme les tomates.
  • J’ai décidé de planter des tomates, des salades, des brocolis, des aromatiques, des fèves, des haricots grimpants et des ipomées.

Pour découvrir le résultat et l’évolution de notre potager de balcon en permaculture, rendez-vous sur le 2ème article par ici !

 

Une Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos du blog

Itinéraire d'un terrien en transition
Ancien produit classique de la société de consommation "capitaliste", diplômé de grandes écoles et ayant travaillé dans l'une des multi-nationales les plus prisées, j'essaie tant bien que mal de me reconnecter à la terre, au sens propre comme figuré, et de mener une vie mieux alignée avec mes valeurs profondes et mon humanité.

Dans ce blog je partage avec vous mes découvertes et expérimentations sur la permaculture, l'agro-écologie et les techniques de cultures plus respectueuses de l'Homme et de l'environnement.

Je vous invite à partager ce voyage initiatique avec moi et espère que vous serez nombreux à rejoindre le mouvement vers un monde plus sain et sensé.