Retour à la Terre - Permaculture & Agroécologie

Pas de potager de balcon cette année…

On l’a appris ce midi par courrier, en raison de « travaux d’entretien » de la façade de notre immeuble, on va devoir vider notre balcon du mois d’avril au mois de juillet. Le coup dur… C’en est fini pour notre petit coin de vraie « vie » dans cet océan de béton.

Encore une fois, on voit là un exemple de la folie de l’homme qui préfère entretenir du béton « mort » qui lui sert de boîte plutôt que se préoccuper de préserver la nature dans laquelle il a, ou devrais-je dire avait, la chance d’exister.

On voit bien aussi comment nos constructions, sous couvert de modernité et de progrès, sont souvent bien archaïques, peu innovantes et pas durables pour un sou. Car des immeubles d’à peine 40 ans ont besoin de travaux d’étanchéité alors que la nature, ELLE, n’a besoin d’aucun entretien de par sa perfection et son mécanisme cyclique où rien ne se perd mais tout se transforme pour apporter au tout et maintenir l’écosystème en équilibre.

Vivement que l’on s’enfuit de ces villes soi-disant pleines de vie, mais qui sont en réalité les espaces où il y en a le moins et où la biodiversité est quasi-inexistante en comparaison de ce qu’elle pourrait/devrait être.

A quoi bon me plaindre, je suis le seul dans mon immeuble à avoir un potager de balcon et à me préoccuper de recréer un coin de vie pour les insectes ou un point de détente pour les oiseaux. Non, ici, tout le monde est sûrement plus préoccupé à nettoyer son balcon vide, à regarder son écran et/ou à perdre sa vie dans ce déluge d’informations et d’irréel pendant que dehors, la vie se meurt à petit feu sans que personne ne réagisse.

Triste journée donc, on ne verra pas comment les graines se sont replantées d’elles-mêmes sans l’aide de l’homme, comment les petits pois auraient utilisé les structures mortes des anciennes tomates comme tuteurs, comment la courge butternut aurait colonisé les différentes cagettes au fur et à mesure de l’été…

Comme le dit le courrier, on va devoir faire place nette, ils nous ont même mis la photo que voici pour qu’on comprenne bien ! :

balcon vide potager
balcon vide de potager

On y voit bien à quoi ressemblera bientôt notre monde… il sera comme ce balcon vide de toute vie et aura surement besoin de gros travaux d’entretien…

Une Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos du blog

Itinéraire d'un terrien en transition
Ancien produit classique de la société de consommation "capitaliste", diplômé de grandes écoles et ayant travaillé dans l'une des multi-nationales les plus prisées, j'essaie tant bien que mal de me reconnecter à la terre, au sens propre comme figuré, et de mener une vie mieux alignée avec mes valeurs profondes et mon humanité.

Dans ce blog je partage avec vous mes découvertes et expérimentations sur la permaculture, l'agro-écologie et les techniques de cultures plus respectueuses de l'Homme et de l'environnement.

Je vous invite à partager ce voyage initiatique avec moi et espère que vous serez nombreux à rejoindre le mouvement vers un monde plus sain et sensé.